Retour

UN PEU D'HISTOIRE ...







Les aborigènes étaient des chasseurs ceuilleurs, nomades ou semi-nomades.
Les hommes chassaient les gros et moyens gibier et les femmes et les enfants se chargeaient de la ceuillette et collecte de fruits, légumes, racines, céréales, mollusques, larves et petits animaux. Il ne faisaient pas d¹élevage et ne cultivaient pas la terre, souvent très aride.
Il n¹y a jamais eu existance d¹une nation aborigène et chaque tribu se définissait par rapport à son territoire de chasse et de cueillette et se déplacaient selon ses besoin en eau potable ou pour éviter les famines.

Les tribus et langues Aborigènes étaient nombreuses, environ au nombre de 500. Aujourd'hui, une trentaine de langues sont parlées couramment par des personnes dont la langue Aborigène particulière à leur groupe est leur langue maternelle. D'autres langues sont parlées ou connues, mais sont en danger de disparition.

A la fin du 18ème siècle, à l¹arrivée des Européens, les aborigènes étaient environ 1 million, ils sont aujourd¹hui environ 265 000, soit 1,6 % de la population totale. En effet ce peuple a été massacré et quasiment exterminé par les européens. Ceux échappant aux massacres n'ont pas survécu aux diverses maladies, à la nouvelle nourriture et à l'alcool apportées dans leur environnement.
Les tribu étaient chassé de leurs terres car les blances en vaient besoin pour faire des essaie nucléaire ou pour bâtir des mines d¹Uranium. Les aborigènes furent parqués dans des réserves, dans ds missions chrétiennes et les enfants étaient arrachés à leurs familles pour être élévés dans les communautés blanches et anglicannes du pays.
Il a fallu attendre ces dernières années pour que la communauté blanche se rende compte qu¹une réconciliation profonde entre les Australiens blancs et les aborigènes était indispensable au bien-être du pays. En 1967, les aborigènes sont enfin reconnu comme citoyens australien à part entière.
En 1970, grâce à Gary Foley et Denis Walker, le mouvement Black Power australien émerge, inspiré des Black Panthers de Malcom X, et pose ses revendications : ³Le gouvernement australien réduit les aborigènes à un statut comparable à celui de la flore et de la faune en disant que nous appartenont à la teerre mais que la terre ne nous appartient pas. Nous voulons des droits fonciers maintenant; ensuite l¹homme noir pourra s¹assimiler, s¹intégrer ou vivre séparément. Mais il doit être libre de choisir² En 1993, le gouvernement admet que les aborigènes étaient bien les premiers habitants d¹Australie. En 1972, Gough whitlam, entrant au pouvoir, démarra une véritable discussion avec les aborigènes et en 2000 eurent lieux de grandes manifestations rassemblant 250 000 personnes noirs et blanches à Sydney, marchant mains dans la main pour une réconciliation entre les 2 peuples. Certains des territoires appartenent aux ancêtres des aborigènes leurs ont été rendus comme Ayers Rock, rebaptisé de son ancien nom, Uluru, par les aborigènes, le Kakadu National Park, etc, afin qu'ils puissent y retrouver leurs traditions et croyances, mais ces sites sont principalement de hauts lieux touristiques, seuls quelques endroits étant interdit aux visiteurs. Les aborigènes sont forcés de reversé au gouvernement un pourcentage des recettes rapportées par ces lieux.
On peut dire que les deux siècles passés ont été terribles pour ce peuple décimés par les européens.Ce peuple a heureusement su préserver une très grande part de sa culture intacte.




L'origine du drapeau Aborigène





Il a été crée en 1972 par l¹artiste Aborigène Harold Thomas.
Les couleurs et formes du drapeau représentent divers aspects du continent austral et de la culture Aborigène. Ainsi, le noir symbolise la couleur de peau des premiers habitants, le rouge représente la terre du désert centrale et le sang versé depuis 2 siècles, et le jaune symbolise le soleil qui donne la vie.
En 1995, le drapeau aborigène fut reconnu par le gouvernement comme un drapeau officiel.




POPULATION ABORIGENE

Etats et Territoires, Population Indigène

Nouvelle Galles du Sud = 109 900
Queensland = 104 800
Australie Occidentale = 56 200
Australie du Sud = 22 100
Territoire du Nord = 51 900
Victoria = 22 600
Tasmanie = 15 300
Jervis Bay (Capitale du Territoire australien) = 3100

TOTAL = 385 900

Aujourd'hui, 1/3 de la population aborigène vit en zone rurale et reculée; 30% dans des villes de plus de 100 000 habitants, 42% dans des villes et villages, 27% vit en zone rurale et très reculée.

Retour